Accueil > Sport > Burkina-Algérie : flot d’insultes racistes pendant le match sur (...)

Burkina-Algérie : flot d’insultes racistes pendant le match sur Twitter

mardi 15 octobre 2013, par La rédaction

Le match de qualification pour la Coupe du monde 2014 qui a opposé le Burkina Faso à l’Algérie, samedi, à Ougadougou, a été très disputé sur le terrain (3-2) et en tribunes. Sur Twitter, les tensions de la rencontre se sont traduites par un déchaînement de tweets racistes utilisant sans retenue des termes d’un autre âge.





Le football déchaîne les passions, quitte à parfois en perdre la raison. Samedi 12 octobre, le match de qualification pour le Mondial 2014 opposant le Burkina Faso à l’Algérie, à Ouagadougou, a été particulièrement tendu. À la 85e minute, alors que le score était à égalité (2-2), l’arbitre zambien Janny Sikazwe a sifflé un penalty très litigieux en faveur des Burkinabè. Transformé par Aristide Bancé, ce but offrait la victoire finale (3-2) et une avance précieuse aux Étalons avant le match retour, prévu le 19 novembre à Blida.

En Algérie, la colère a parfois laissé place au racisme primaire. Sur Twitter, certains supporteurs algériens se sont distingués par leurs messages racistes et violents à l’encontre de l’arbitre ou des Burkinabè. Janny Sikazwe s’est par exemple vu accusé d’avoir obtenu son diplôme "dans un mafé" ou gagné "un sac de riz" pour laisser le Burkina s’imposer.

Quant aux Burkinabè, ils ont été régulièrement traité de "singes". Tandis que certains les qualifiaient de "nègres", mangeurs de "bananes", d’autres évoquaient sans retenue "l’odeur des Noirs". Des références plus que scandalaueses à l’esclavage ont également été remarquées.

Le match retour en Algérie s’annonce déjà très chaud sur le terrain. Reste à espérer que les Burkinabè seront bien accueillis et que le comportement incacceptable de certains sur Twitter n’influencera pas les tribunes du stade Moustapha-Tchaker de Blida.